Oum ali, le dessert vite fait bien fait

Publié le 6 Mai 2014

Oum ali, le dessert vite fait bien fait

Je m'excuse, j'ai été plutôt absente ces derniers jours mais j'avais beaucoup de travail... mes journées s'étaient allongées pour s'étendre de 10h à 22h, avouez que ca laisser peu de place à la cuisine tout ça !

Mais les choses sont enfin revenues à la normale... enfin presque ! Chéri et moi devions prendre quelques jours de vacances aujourd'hui, mais le départ se fera finalement vendredi pour cause ... de pluie ! Eh, oui, ma région ne compte que quelques jours de pluie par an et ils tombent évidemment juste en même temps que mes vacances. Mais soit, la météo prévoit un beau soleil de retour fin de semaine, et je quitte ma cuisine pour me mettre les pieds en éventail sur un transat.

En attendant, puisque j'ai enfin retrouvé mes soirées plus calmes, je vous ai concocté un petit dessert à l'égyptienne facile et ultra rapide : le oum ali.

Petite pause culture,"oum ali" signifie "la maman d'ali". On peut tout simplement le décrire comme le fameux "bread pudding" en version orientale. Cette recette est originaire d'Egypte. puis a été exporté dans les pays du Golfe un peu plus tard.

Il existe plusieurs légendes quant aux origines de sa création. Celle qu'on entend partout, la plus basique, voudrait que Oum Ali reçut un jour des invités surprise et, ne sachant que leur préparer comme dessert, composa ce plat à partir de restes.

Mais il existe d'autres légendes, à l'aspect beaucoup plus historique cette fois.

L'une d'entre elles raconte l'histoire d'un Sultan du XIIIème siècle qui, lors d’une chasse dans le Delta du Nil, était un jour affamé et s’est arrêté dans un village très pauvre, à la recherche de nourriture. Une vieille dame qui passait par là, avec son fils nommé Ali, lui a préparé à la hâte un plat en mélangeant le peu d’ingrédients dont chaque foyer disposait afin d’alimenter le sultan et son armée. Le sultan a trouvé cette préparation si délicieuse et nourrissante, qu’il s’est s’empressé de la diffuser à son retour en ville en lui donnant le nom de la vieille dame par gratitude.

Un peu plus trash cette fois, une autre légende raconte qu'Oum Ali était la première épouse du sultan Ezz El Din Aybek, dont le règne a débuté en 1250. Lorsque le sultan est mort, il a été prévu que le trône reviendrait au premier fils de la première épouse, Ali. Cependant, la seconde épouse du Sultan, Shagaret El Dorr, aussi voulait que son fils soit le sultan. Mais Oum Ali n’étant pas disposée à ouvrir la voie au trône à qui que ce soit d’autre que son fils, a décidé d’employer la manière forte mais peut être pas unique. Elle a soudoyé deux servantes pour battre à mort Shagaret El Dorr avec des pantoufles pendant qu’elle prenait un bain. Oum Ali a ensuite fait ce dessert pour célébrer sa victoire et celle de son fils à l’ascension au trône.

Mais trève de blabla, l'important est que ce dessert est délicieux et plaira à tous.

J'ai de la chance, ici on vend la pâte feuilletée toute prête, reste plus qu'à ajouter les fruits secs, sucre et lait, et le tour est joué !

J'ai de la chance, ici on vend la pâte feuilletée toute prête, reste plus qu'à ajouter les fruits secs, sucre et lait, et le tour est joué !

Les ingrédients :

1 litre de lait (entier de préférence)
2 càs de beurre
Une dizaine de petits croissants natures ou une grande pâte feuilletée cuite
Du sucre (au goût)
1 sachet de sucre vanillé
Des fruits secs : amandes, noisettes, noix, noix de coco, raisins secs...

Oum ali, le dessert vite fait bien fait

La recette :

Tout d'abord, je tiens à vous dire que, pour avoir testé la recette dans ses deux versions, la meilleur est sans aucun doute celle avec la pâte feuilletée.

Si vous optez pour cette version, cuisez la bien e-puis laissez la devenir un peu sèche. De même pour la version aux croissants, veillez à utiliser des croissants un peu vieillis.

Cassez votre pâte ou croissants en petits bouts et répartissez-les dans un plat avec une partie des fruits secs concassés. Ajoutez le reste des fruits secs sur le dessus, en morceaux un peu plus gros.

Dans une casserole, versez le lait, le sucre et un sachet de sucre vanillé (il faut que votre lait soit très voire trop sucré car vous devrez le verser sur la pâte et avez donc besoin que votre dessert soit suffisamment sucré).
Vous pouvez éventuellement ajouter un peu de cannelle en poudre si vous aimez. Remuez bien pour faire fondre le sucre puis versez le tout dans le plat.

J'ajoute toujours un peu de sucre fin sur le dessus afin de créer une "croûte" caramélisée, délicieux !
Pendant ce temps, déchiqueter les croissants et mettez-les dans le tajine.
Verser le liquide chaud sur les croissants jusqu'à tout recouvrir.

Enfournez le plat dans votre four préchauffé, à 180°C.

Laissez cuire une dizaine de minutes jusqu'à ce que le dessus soit doré. Vous pouvez ajouter un peu de crème fraîche fouettée avant de servir.

Dégustez et savourez !

NB : La pâte ne doit pas avoir absorbé l'entièreté du lait, il doit en rester un petit peu dans le plat, afin de rendre le tout plus agréable à déguster.

Rédigé par Serial-Cookeuse

Publié dans #Desserts orientaux, #Cuisine égyptienne

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Saine attitude 03/06/2014 15:34

Ce dessert est une tuerie !!! J'adore !

Serial-Cookeuse 06/06/2014 15:25

C'est vrai :) Il est simple mais fait toujours beaucoup d'effet :)