Biscuits apéritifs au chèvre et tomates séchées

Publié le 20 Mai 2013

Aujourd'hui, je vous propose une petite recette simple et relativement vite faite, pour impressionner vos invités, ou tout simplement vous régaler en solo si vous préférez !

Pour changer des chips ou des olives à l'apéro, pourquoi ne pas réaliser soi-même ses propres biscuits apéritifs aux saveurs ensoleillées. Quand c'est si simple et savoureux, on hésite pas une seconde et on se mets aux fourneaux !

(Recette adaptée depuis le site culinaire de miss bonbon)

Biscuits apéritifs au chèvre et tomates séchées

Les ingrédients :

100g de farine

50g de flocons d'avoine

3 cuillères à soupe d'huile d'olive de bonne qualité

2 cuillères à soupe de crème fraîche liquide - la recette originale demandait une crème allégée, mais le goût est bien meilleur avec un crème qui a gardé toutes ses calories ;)

Environ 1/4 de bûchette de chèvre coupée en tout petits morceaux

2-3 tomates séchées (à adapter selon leur taille)

1cuillère à café de thym séché ou mélange d'herbes italiennes

Poivre et sel (ayez la main légère car le chèvre et les tomates sont déjà assez salés)

Biscuits apéritifs au chèvre et tomates séchées

La recette :

Préchauffez votre four à 180°C.

Dans un bol, mélangez la farine, les flocons d'avoine, le thym ou herbes italiennes et un peu de poivre et sel. Ajoutez ensuite l'huile d'olive et mélangez encore jusqu'à obtenir une pâte à biscuits un peu sablée.

Ajoutez les tomates séchées coupées en tout petits morceaux, puis le chèvre. Mélangez à nouveau pour que les différents ingrédients s'homogénéisent.

Versez la crème petit à petit afin de former une boule de pâte.

Confectionnez des petites boulettes, disposez-les sur la plaque du four recouverte de papier sulfurisé et les aplatissez-les légèrement avec la paume de la main.

Enfournez environ 10 minutes (jusqu'à ce qu'ils soient dorés) puis laisser refroidir et servez à l'apéritif avec un bon cocktail ou verre de vin !

Rédigé par Serial-Cookeuse

Publié dans #Mises en bouche

Repost 0
Commenter cet article