Marbré facile et léger

Publié le 11 Avril 2013

Alors il parait que l'été ferait bientôt son apparition chez vous ?? Il était temps ! Et je ne dis pas cela uniquement pour votre bien, mais aussi le mien je l'avoue! J'ai un tas de recettes fraîches et estivales qui dorment dans un coin et qui n'attendent qu'à être réalisées. Oui, c'est vrai, rien ne m'en empêche, moi... Mais je suis une bonne personne, je n'aurais pas envie de vous donner le blues avec mon beau soleil et mes recettes d'été ;)

Mais en attendant ces belles températures, je vous propose une fois encore une recette confortable et quelque peu hivernale (quoi qu'il n'y ait pas vraiment de saison pour manger du gâteau) : un marbré ! Et pour encourager les plus fainéants d'entre nous à se mettre aux fourneaux, celui-ci, c'est le marbré facile mais aussi très léger, car au yaourt.

Marbré facile et léger

Les ingrédients :

Vous utiliserez le pot de yaourt pour mesurer les autres ingrédients

1 pot de yaourt (d'environ 125-130gr)
1 pot d'huile
2 pots de sucre
3 pots de farine
3 œufs
1 sachet de levure en poudre
1 sachet de sucre vanillé
1 pot de cacao en poudre pour le marbrage (vous pouvez utiliser du non sucré pour un gout plus intense, mais un traditionnel Nesquick fera tout à fait l'affaire, c'est d'ailleurs ce que j'ai utilisé)

La recette :

Préchauffez votre four à 180°C

Dans un grand bol, mélangez le yaourt, le sucre, le sucre vanillé, l'huile, les œufs, la farine et le sachet de levure.

À l'aide d'un batteur électrique, mixez bien tous les ingrédients pour obtenir une pâte lisse.

Versez dans un autre bol 1/3 de votre pâte. Ajoutez-y le cacao en poudre et mixez le tout une fois encore.

Préparez votre moule (beurrez et farinez-le si vous n'utilisez pas un moule en silicone). Versez une couche de pâte nature dans le fond, puis une couche de pâte chocolatée et à nouveau par une couche de pâte nature.

Faites cuire pendant 35 à 40 min.

Rédigé par Serial-Cookeuse

Publié dans #Cakes et gâteaux

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article